Ville de Schiltigheim
Imprimer cette page
Municipalité

Tribunes de l'opposition

GROUPE DES ELU(E)S SOCIALISTES ET DEMOCRATES

 

LA BIBLIOTHEQUE MEDIATHEQUE TOUJOURS ET ENCORE

 

NOTRE PROJET

Notre municipalité n’avait pas pu démarrer la construction de la bibliothèque médiathèque parce que nous avions voulu qu’elle prenne place sur le site de l’ancien Simply Market .
Il fallait donc attendre la construction du nouveau Simply ce qui a indiscutablement retardé le projet. Ce retard a été une erreur et nous sommes conscients de l’urgence d’équiper notre ville d’une bibliothèque médiathèque d’envergure.

Avec nous il y aurait eu l’édification d’un beau bâtiment signal de centre-ville entouré d’une zone piétonne et d’espaces verts. Le bâtiment aurait été conçu par des architectes spécialistes de l’édification de médiathèques et il n’était pas question de rajouter des logements en surplus.
Les élections en ont décidé autrement malgré la délibération favorable du conseil de CUS de février 2014 et l’actuelle municipalité s’est empressée de tout arrêter pour imposer une autre vision.

 

LE PROJET DE L’ACTUELLE MUNICIPALITÉ

La CUS aujourd’hui eurométropole avait prévu le financement de cet équipement qui lui incombait quelque soit le résultat des élections municipales de mars 2014.
L’objectif était de ne rien payer, même pas le terrain, et surtout de faire le contraire de ce que nous avions prévu.
La bibliothèque médiathèque dont il est aujourd’hui question n’est plus que l’accessoire d’un projet de promoteur qui livrera une « coque »( une coquille vide) totalement inadaptée à son usage futur.

Cette « coque » sera entourée de logements qui densifieront encore plus notre ville.
Elle sera sur plusieurs niveaux , ce qui est incompatible avec les contraintes d’une bibliothèque médiathèque moderne. Quant à l’auditorium et au lieu de convivialité, on ne sait pas encore si la « coque » les supportera...
Un gâchis à mettre au débit de l’actuelle équipe municipale .

 

Le groupe des élus socialistes et démocrates : Raphaël Nisand, Nathalie Jampoc-Bertrand, Yves Bourgarel, Anne Meunier

Contact : elussocetdem@gmail.com

 


 

GROUPE DES ELU(E)S Schilick écologie et EELV
 

Osterputz* à Schilick : on rase les jardins !
En guise de *nettoyage de printemps, les jardins sont détruits à Schiltigheim :

- Le jardin du DINGHOF impasse Adelshoffen massacré ! L’on nous parle de futur « verger communal » et on broie même le beau cerisier existant ! Sans compter les atteintes à la santé subies par les riverains, aucune précaution n’ayant été prise.
- Le jardin du presbytère protestant rue Principale sera détruit afin de créer du stationnement pour des camion-frigos du futur marché couvert et ils vont faire tourner leurs compresseurs frigorifiques toute la journée !

- Les jardins ouvriers centenaires rue de Sélestat sont détruits pour y faire pousser des immeubles !
- Le jardin en cœur d’îlot rue Principale (propriété de la ville) sera rasé pour un parking privé (25 places) rattaché aux logements créés dans notre ancienne mairie.
- Un important îlot vert rue de la Glacière est supprimé au profit d’un promoteur.
- Création d’un parking dans le jardin de la Fondation St Charles (rue des Malteries).
- Risque de disparition de jardins pour la création d’un axe est/ouest routier au nord du site Fischer.
- Le parc de 15 ha des Rives de l’Aar est devenu constructible et une enseigne de restauration américaine va déjà partiellement s’y installer.

La surconstruction entraîne encore plus de trafic, alors que nos routes et rues schilikoises sont déjà saturées !

Arrêtons d’étaler les places de parking dans nos jardins et de grignoter notre espace public. Nos friches permettent la création de parkings silos, plus économe en terrain.
Préservons les espaces où nous pouvons respirer. La végétation et les arbres rendent nos villes vivables et rafraîchissent nos rues l’été. Ils sont indispensables à notre santé.

Couper un arbre, c’est éliminer plus qu’un arbre : c’est détruire un écosystème qu’une nouvelle plantation mettra 20 ans à reconstituer : un vieil arbre abrite oiseaux, rongeurs, insectes et sert de support aux mousses et autres végétaux. Il est nécessaire à notre vie, respectons-le !

 

Les élus écologistes : Andrée BUCHMANN, Danielle DAMBACH, Patrick MACIEJEWSKI

Contact : groupe.ecologistes@ville-schiltigheim.fr ou www.schilick-ecologie.org ou tél. : 03 88 83 90 00 poste 8106

 


 

NON-INSCRITS

 

Pourquoi est-t-il urgent de renforcer la police municipale.
Avec la municipalité actuelle nous sommes passés d’un effectif de 5 policiers municipaux sous l’ancienne municipalité à 8 actuellement, c’est bien mais on peut mieux faire. Nous avons la chance d’avoir des policiers municipaux : jeunes, dynamiques et performants, capable d’être en moins de 5 minutes après appel téléphonique sur les lieux d’une agression et interpellation de l’auteur. La police municipale devient une police de proximité et la police nationale de plus en plus localisée sur STRASBOURG. L’effectif idéal serait d’une quinzaine de policiers et ce n’est pas une exagération ou surenchère. Mais leurs missions (sécurisation des sorties d’écoles, diverses festivités de la ville, la sécurité publique, et le respect des règles de circulation, sans compter l’augmentation future de la population schilikoise) demandent une présence constante.

 

Jean-Luc Muller

Contact : jluc.muller67@gmail.com                                             

 


 

Scandaleux!

J'ai engagé une procédure auprès du Tribunal Administratif contre la braderie de l'ancienne mairie et de l'immeuble 46a rue Principale avec son jardin de 11 ares. Mais déjà les appartements sont en vente. Achetée 500 000€ pour 1000m2, la mairie est revendue par lots au prix fort : 350 000€ le 3-4 pièces de 89 m2, soit près de 4000€/m2. Le jardin du 46a est transformé en 25 parkings proposés à 6000€. Le jardin avec la maison de plus de 300m2 avaient été bradés à 300 000€. Une sacrée aubaine pour le marchand de biens!

Mais une mauvaise affaire pour la commune : le maire a refusé une offre à 600 000€ pour l'ancienne mairie avec un projet original de résidence

intergénérationnelle.

 

Andrée MUNCHENBACH, écologiste indépendante – Unser Land

Contact : 06 35 10 28 78

 

Menu d'accès rapide