Ville de Schiltigheim
Imprimer cette page
Municipalité

Tribunes de l'opposition

GROUPE DES ELU(E)S Schilick écologie et EELV

 

Un espoir d’avenir grâce à la mobilisation des schilikois !

La brutalité des décisions autocratiques du maire ne pouvait plus durer. Elle a mené à la confusion actuelle. Une certitude : les agents

municipaux et les schilikois sont malmenés et demandent à sortir du chaos.

Une volonté pour tout remettre à plat !

Nombreux sont les schilikois à s’être investis dans des associations et collectifs citoyens qui sont de véritables forces de proposition

pour un changement dans la manière de faire évoluer notre commune. Ils ne veulent plus de projets immobiliers imposés sans

concertation et fait à la « va vite ».

Bravo à ceux qui se sont impliqués pour Schiltigheim !

Bravo à ceux qui ont alerté sur les dérives urbanistiques, ceux qui ont rédigé, informé et tracté, ceux qui ont participé aux enquêtes

publiques, ceux qui ont fait des recours, ceux qui ont financé, ceux qui ont donné de leur temps, de leur talent, de leur courage...

bref, tous ceux qui se sont impliqués pour leur ville. Grâce à vous tous, il y a un espoir d’avenir.

Reprendre les projets urbains, une chance pour Schiltigheim !

Encore faut-il que les élus aient assez de compétence et la volonté d’associer les habitants. Aujourd’hui c’est le bon moment pour

stopper les dérives. Les grands projets comme la Médiathèque, le Dinghof, le parc de l’Aar, Fischer, Istra et Caddie sont à revoir. Le

tram est à remettre sur les rails, le vélo en selle !

Actuellement le site CADDIE, qui a fait rayonner Schiltigheim dans le monde entier, est en train d’être rasé et effacé de la mémoire

de notre ville.

Dans ce contexte, nous organisons la 2ème « Rencontre du Patrimoine à Schilick » sur l’aventure exceptionnelle de l’entreprise

CADDIE, jeudi 22 février à 19h à la Cab’anne des Créateurs, place de la Gare à Schiltigheim : Caddie, cette invention schilikoise, à la

fois célèbre et secrète. Elle mérite d’être partagée !

 

Le groupe des élus écologistes : Andrée BUCHMANN, Danielle DAMBACH, Patrick MACIEJEWSKI

Contact : groupe.ecologistes@ville-schiltigheim.fr ou www.schilick-ecologie.org ou tél. : 03 88 83 90 00 poste 8106

 


 

GROUPE DES ÉLU(E)S MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE POUR SCHILICK

 

La crise schilikoise

La panne se confirme.

Chaque semaine le feuilleton de la désunion de la majorité municipale fait la Une de la presse donnant à voir de Schilick une image négative.

Incapable de s’entendre sur un budget la majorité éclatée laisse penser qu’elle compte remettre son mandat de 6 ans en jeu et qu’il y aurait des élections municipales anticipées voulues par les dissidents.

Il s’agit d’une « solution » de sortie de crise presque unique. Messieurs KUTNER et BALL auraient été bien inspirés d’informer les schilickois dès 2014 qu’ils n’avaient pas l’intention d’aller au bout de leur mandat.

Après en avoir appelé vainement à la raison nous faisons le constat amer que la Ville, le travail municipal et les schilickois dans leur ensemble sont pris en otage par cette dispute.

Des élections municipales anticipées seraient à coup sûr un constat d’échec pour l’ensemble de la majorité sortante et un coup de dés pour l’avenir de Schiltigheim.

Pendant que la France avance et se modernise sous l’impulsion du Président MACRON, Schilick s’apprêterait à régresser.

Nous ne nous satisfaisons pas de cette situation et oeuvrerons avec ténacité pour que Schilick aille de l’avant à l’image du reste du pays.

Au moment où tous les clignotants économiques passent au vert et où le pays se redresse, nous souhaitons que des projets essentiels comme par exemple l’édification de la bibliothèque médiathèque à la place de l’ancien Simply en cours de démolition se fassent sans délai.

L’heure est plus que jamais au travail, pas au mauvais côté de la politique.

 

Majorité présidentielle pour Schilick : Raphaël NISAND

Contact : majprespourschilick@gmail.com

 


 

GROUPE DES ELU(E)S SOCIALISTES

 

Schiltigheim...... Après la tempête

Comment après un tel échec, inimaginable dans l'histoire de notre ville, le maire actuel peut-il vouloir briguer un nouveau mandat. Il n'a rien vu venir. Il n'a pas senti le malaise de la population grandir en même temps que ses constructions sauvages ?

Comment ceux-là même qui ont fait une analyse lucide de la situation mais ont été coresponsables de l'action menée et qui ont préféré les calculs et leurs ambitions au respect de leur alliance et des règles de la démocratie peuvent ils être crédibles pour diriger notre ville ?

Car diriger la ville c’est notamment faire face aujourd’hui à des enjeux cruciaux :

Concernant l'urbanisme :

-le projet de la médiathèque Nord tant attendu est devenu un projet « blocs-de-béton » surchargé d'habitations

-le site Fischer : surdensification du site avec 700 logements et une tour en guise d'école

-les rives de l’Aar, le Dinghof, etc... Partout c’est la prime aux promoteurs !

les déplacements

-le dossier du tram et des pistes cyclables ont été systématiquement reportés durant le mandat alors qu'au quotidien ce sont les habitants qui souffrent des problèmes de déplacement.

Aujourd’hui après l'ère du tout-béton et du tout-voiture, un avenir humaniste, solidaire et écologique est à écrire.

 

Le groupe des élus socialistes : Nathalie Jampoc-Bertrand, Yves Bourgarel

Contact : elussocetdem@gmail.com

 


 

NON-INSCRITS

 

Un maire désavoué par sa majorité

La démission collective e 15 élus de la majorité municipale survenue le 27 janvier 2018, interroge sur les raisons profondes d’une décision aussi éclatante que lourde e conséquences. Son caractère inédit révèle un malaise sur les comportements et les choix politique du maire. Le caractère colérique et autoritaire du maire est de notoriété publique. Ses choix politiques montrent une gouvernance solitaire difficilement conciliable avec une équipe solidaire. Son alliance contre nature avec Raphael Nisand est uniquement opportuniste. En effet, ils sont des rivaux politiques de longue date. De la confusion se rajoute l’incompréhension. De ce constat M Kutner vous devriez en tirer les conséquences en profitant d‘une retraite anticipée.

 

Jean-Luc Muller

Contact : jluc.muller67@gmail.com

 

Menu d'accès rapide