Ville de Schiltigheim
Imprimer cette page
Votre ville

La naissance de Schiltigheim

Schiltigheim se trouve au carrefour de l’ancienne route romaine (qui va du sud au nord par Brumath) et du franchissement du Rhin à la hauteur d’Auenheim.  Ce gué à travers le Ried humide est un haut lieu de la préhistoire peuplé dès l’époque néolithique par un habitat sur radeau flottant (ou cité palafitte*).

 

Les différents courants de peuplement venus du Danube y passent. Les Romains s’installent dès 58 av JC et fondent le camp militaire d’Argentoratum à l’origine de Strasbourg. La voie romaine (route de Brumath), qui traverse la colline de Schiltigheim, accueille les artisans et commerçants au service du camp et plusieurs cimetières.

 

"Schiltigheim Bühel au IXe siècle, à gauche la route de Brumath et Schlittweg, à droite chemin venant de la Porte des Juifs vers l'Aar (Silbermann, 1175) (in Pierre GEORGES, Schiltigheim du Moyen-Age à 1918 (bf éditions, 2000))

 

 


(in COLLECTIF, Schiltigheim, La cité des brasseurs d'Alsace (éditions COPRUR, 2000)

 

* La cité palafitte à radeaux flottants faisait partie du Ried de Schiltigheim. Il ne s’agissait pas d’habitations élevées sur des piliers verticaux mais de huttes rudimentaires construites sur des planchers horizontaux amarrés au bord des bras du Rhin ou de la Bruche. Le Ried de Schiltigheim est limité au nord par la Vodelau, au centre par le Kleinriedel, au sud par la Schiltigheimermatt (quartier de la Roseraie, l’Île du Moulin et le CMCO), entre le Wacken à l’est et la colline de loess à l’ouest.


Pour en savoir plus :
COLLECTIF, Schiltigheim, La cité des brasseurs d'Alsace (éditions COPRUR, 2000)
Pierre GEORGES, Schiltigheim du Moyen-Age à 1918 (bf éditions, 2000)
Annelise GERARD, Françoise OLIVIER-UTARD, Armand PETER, Léon STRAUSS, Schiltigheim au XXe siècle, (bf éditions, 2007)

 


Voir aussi
 

Menu d'accès rapide